Catacombes : 213 marches sous Paris

Un film, une visite. Faites sauter les pop-corn avec Catacombes de John Erick Dowdle, sorti en 2014. L’occasion de visiter les lieux du tournage dès la réouverture du site parisien.

Sous les pavés, un Paris insolite.

Nous étions le 25 janvier 2014. Finalement, cette précision importe peu : la notion du temps est très relative lorsqu’on visite les Catacombes. Ce jour-là, j’avais d’abord patienté dans une interminable file d’attente sous la pluie et dans un froid glacial, avant de mériter les fameuses 213 marches de l’enfer : 130 à l’entrée et 83 à la sortie ! En guise de bienvenue, un message gravé dans la pierre met en garde le visiteur imprudent : « Arrête ! C’est ici l’empire de la mort ». J’ai continué… L’origine des catacombes de Paris remonte à la fin du XIIIe. Elles suscitèrent aussitôt de la curiosité ou même de l’inspiration.

En 2014, les catacombes furent une fois encore l’objet de l’imagination de scénaristes pour le film d’horreur « Catacombes » (As Above, So Below). Ce film indépendant franco-américain a été écrit et réalisé par John Erick Dowdle. 

« Cannibal Holocaust » est à l’origine de la technique « found footage »,
20 ans avant « Le Projet Blair Witch ».

La réalisation façon « found footage » (enregistrement trouvé) est fort bien maîtrisée. Cette technique a pourtant été mille fois usée depuis le très controversé « Cannibal Holocaust », un film d’horreur italo-colombien réalisé par Ruggero Deodato en 1980. Le réalisateur italien avait notamment essuyé un procès car la récupération de pellicules 16mm trouvées et assemblées à la façon d’un documentaire fut considérée comme authentique. Là, c’était du vrai cinéma « found footage » ! Pour preuve, (attention spoiler) je fus horrifié par ce film lors de sa projection au cinéma, convaincu que les protagonistes furent sacrifiés par la horde de cannibales ! « Cannibal Holocaust » a été censuré mais aussi classé X, interdit aux moins de seize ou dix-huit ans dans de nombreux pays. Malgré sa réputation sulfureuse, certains critiques voient dans Cannibal Holocaust une charge féroce à l’encontre de la société dite civilisée. Une promo efficace surfait déjà sur le phénomène « found footage », vingt ans avant la sorcière de Blair !

Les concepteurs de l’affiche de « Catacombes » ont fait un beau travail graphique : une tour Eiffel à l’envers sur un fond rouge ! Une représentation inaccoutumée qui a le mérite d’interroger et de situer le lieu de l’action. Lors de la sortie du film, les affichages lumineux nocturnes interpellent le promeneur égaré. L’obscurité des Catacombes éclaire la ville… Une formule à méditer !

Un voyage au cœur de la folie

« Catacombes » a été tourné dans les vraies catacombes parisiennes, mais aussi en studio et dans des carrières au nord de la capitale. Le film raconte d’histoire d’une étudiante en archéologie urbaine. La jeune fille ne maîtrise pas l’araméen, la langue dans laquelle est écrit un texte permettant de trouver la pierre philosophale pouvant offrir l’immortalité. Pour mener à bien son projet, elle fait appel à un ami et ils découvrent que la pierre alchimique se trouve sur la carte des catacombes de Paris. « Catacombes » est un voyage au cœur de la folie et de la terreur, qui extirpe des tréfonds de l’âme humaine nos démons les plus intimes, afin qu’ils reviennent nous hanter.

Faites sauter les pop-corn !

Je sais fort bien que l’on ne peut délibérément pas classer « Catacombes » ou même la visite du plus grand ossuaire du monde dans la catégorie Feel Good du blog, ou « pur bonheur » comme le corrige l’Office québécois de la langue française ! Mais quoi de plus fun que de frissonner dans une salle de cinéma ! Faites sauter les pop-corn pour Halloween avec Catacombes !

Découvrez la bande-annonce de Catacombes, sorti le 20 août 2014 au cinéma (Universal Pictures)

Sortie cinéma : 20 août 2014  | Durée : 1 h 33 min
Genre : Epouvante-horreur, Thriller
Avec Perdita Weeks, Ben Feldman, 
Edwin Hodge, François Civil
Réalisation : John Erick Dowdle
Distribution : Universal Pictures International France
Film franco-américain
(France : Interdit aux moins de 12 ans)
Pour plus de détails, consultez la fiche de wikipédia

PRÉPAREZ VOTRE VISITE DES CATACOMBES DE PARIS :
(Page mise à jour : Conformément aux directives gouvernementales, les musées de la Ville de Paris sont actuellement fermés.)

Véritable labyrinthe au cœur du Paris souterrain, un site unique dans d’anciennes galeries de carrières. Ouvert au public dès 1809, le plus grand ossuaire du monde abrite les restes de plusieurs millions de Parisiens au fur et à mesure de la fermeture des cimetières de Paris.

Pour éviter les files d’attente et préserver votre santé, le site a mis en place la réservation obligatoire pour tous. (Site fermé : Pas de réservation pour le moment)
http://www.catacombes.paris.fr

Informations publiées sous toutes réserves. Veuillez consulter le site des Catacombes de Paris pour plus d’informations. Source: Official Site. Information published without prejudice. Please visit the Catacombs of Paris for more information

La vidéo « Catacombes : 213 steps under Paris » (213 marches sous Paris) qui illustre cette chronique est exclusivement destinée au blog. Avec les aimables permissions du site des Catacombes de Paris et de la SETE. Copyright « tour Eiffel ; Pierre Bideau, concepteur Lumière ». 
© 2014 video and music chroniclefred.com