Sarah Belmas croque sa vie

Rendez-vous avec la dessinatrice Sarah Belmas dans un café bordelais qui a abrité l’église Saint-Siméon. Interview ou confession dans ce lieu sacré ?

C’est dans l’ambiance chaleureuse de l’Utopia situé place Camille-Jullian à Bordeaux, un café mais aussi cinéma hors du commun, que vous avez rendez-vous avec la photographe et dessinatrice Sarah Belmas. Bienvenue dans cet édifice qui a abrité l’église Saint-Siméon et dont l’histoire complexe et tumultueuse est du pain bénit pour les historiens et les guides touristiques. Carrelage au sol, charpente datant du XIVe siècle, vitraux, un univers apaisé à la fois mystique et mythique.

Allons-nous faire un entretien ou une confession dans cet endroit sacré ?

Il est 9 heures du matin. Les sympathiques garçons de café s’activent à organiser leur service impeccable. Le percolateur chauffe depuis quelques heures. Ça sent bon le café et la chocolatine. Les premiers clients se relaxent déjà en terrasse, sous les parasols. L’été est bien là. Sarah s’installe sur un banc à l’allure liturgique, devant une belle table en bois réservée par Sébastien, le maître des lieux. Allons-nous faire un entretien ou une confession dans cet endroit sacré ? Des questions surprises sont griffonnées sur des petits papiers pliés avec soins. Sarah Belmas sera alors seule Capitaine à bord de son interview.
Une fois n’est pas coutume, la dessinatrice va nous croquer sa vie.

Ce podcast proposé grâce à Arte Radio est aussi disponible sur vos lecteurs préférés (Deezer, Spotify, etc). Vous aimez ? Dites-le nous en commentaire !

Slider

>>
© 2020 Podcast production et réalisation chroniclepost.fr