Trombino-post : Sarah Belmas

Votre rendez-vous avec Sarah Belmas illustratrice et auteure de bande dessinée.

Jeune trentenaire (et j’en suis fière!) résidant en région bordelaise, je suis illustratrice et auteure de bande dessinée. Mais ce que vous ne savez pas c’est que je suis une tintinophile, ou plutôt une tintinette. Bercée au lait de Tintin depuis que je suis en âge de mâchouiller des crayons (avant de m’en servir pour gribouiller), Tintin a été mon école de dessin, mais aussi l’école de mon imaginaire. Le dessin est ma vie, me constitue, coule dans mes veines. J’envisage le dessin non comme une performance mais comme un exutoire, une manière de respirer. Oui, c’est viscéral. Autant que vous le sachiez tout de suite, chez moi tout est viscéral.

J’ai sorti en janvier 2020 « Lever l’ancre », mon premier roman graphique, c’est mon bébé, il est un peu sombre ce livre mais soyez sûrs d’une chose, ce livre est franc, vrai, il claque en pleine figure parce que c’est un cri du cœur, c’est paradoxalement le cri de vie, l’impulsion dans la noirceur. Le début d’un chemin plus lumineux ?

Découvrez « Lever l’ancre »

Pour parler de moi plus personnellement, j’aime lire, j’aime écrire, j’aime les mots, j’aime jouer avec eux, j’aime les décortiquer, connaître leurs origines mais plus que tout, j’apprends à les utiliser avec le minimum de sagesse et de précaution parce qu’ils ont une force, ils ont un impact et cet impact reste ancré (ou encré ?) dans les esprits, quoique l’on en dise.

« Je vous parlerai de ces personnes de l’ombre qui œuvrent à satisfaire votre imaginaire »

Pour Chroniclepost, je vous partagerai quelques-uns de mes dessins et je vous parlerai surtout de bande dessinée, de dessins, d’animations. Je ne vous parlerai pas de tout cela dans un aspect purement technique, mécanique et impersonnel. Non. Je vous parlerai de ce que j’ai ressenti, éprouvé en lisant une bande dessinée, en tombant sur une illustration, un livre, ou même une animation qui m’a bouleversée. Je vous parlerai de ces personnes de l’ombre qui œuvrent à satisfaire votre imaginaire, que ce soit celui de votre enfance ou de votre vie d’adulte. Parce qu’on ne peut aimer une œuvre sans apprécier un minimum son créateur.

Les articles seront en lien ou non avec l’actualité, je vous proposerai mes coups de cœur du moment, des lectures dessinées du passé, un petit souvenir que je souhaiterai vous faire partager.
Alors, parés pour lever l’ancre ensemble ?


Lever l’ancre par Sarah Delmas | Roman graphique | Format : 21 x 21 cm | 108 pages