Dans le sillage d’Ulysse

On regarde quoi chez soi ? Tristan a sélectionné sur Arte un beau programme à ne pas manquer : Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson.

Sylvain Tesson, intrépide voyageur et infatigable curieux, se propose de partir sur les traces du retour d’Ulysse depuis les ruines fumantes de la cité de Troie jusqu’aux jardins du palais d’Ithaque où l’attendent désespérément Pénélope et leur fils, Télémaque.

« L’écrivain Sylvain Tesson nous invite à redécouvrir le plus vieux roman du monde »

Cette histoire, prenant ses sources dans des temps immémoriaux et touchant à notre intime le plus profond, est scrupuleusement retracée par un équipage d’experts selon l’itinéraire élaboré par l’helléniste Victor Bérard au début du XXe siècle. En effet, ce diplomate érudit s’était donné pour mission de retrouver tous les lieux ayant inspiré Homère, apposant ainsi sur le réel l’écran merveilleux de la mythologie grecque. Cette fascinante superposition est dévoilée tout le long d’un périple envoûtant en cinq épisodes de 27 minutes, au fil duquel l’écrivain Sylvain Tesson nous invite à redécouvrir le plus vieux roman du monde et à l’interpréter sous les projecteurs de notre société.

Passionnant et émouvant, alimenté par de magnifiques images où la Méditerranée ne cesse de rivaliser de beauté et d’éclats chatoyants, rythmé par des rencontres parfois bouleversantes, ce documentaire en cinq volets, disponible en replay sur Arte TV jusqu’au 11 juin, vous plongera avec délectation dans les profondeurs d’une histoire millénaire dont les mots vibrent encore aujourd’hui d’une puissance insoupçonnée.

Vous serez alors « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un bon voyage », comme l’écrivez le nostalgique Joachim du Bellay.

Arte | Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson |
Disponible jusqu’au 11/06/2020 | 27 minutes/volet


En photo, le sanctuaire d’Athéna, appelé la Marmaria était un temple situé sur le site antique de Delphes. Il comprenait plusieurs bâtiments, dont un temple d’Athéna et un temple circulaire qui fut édifié vers l’an 380 avant notre ère. Des vingt colonnes doriques de ce tholos, qui entouraient le podium, trois furent reconstruites en 1938. Selon la légende, l’endroit aurait été antérieurement recouvert d’une épaisse forêt, où Ulysse y fut blessé au genou par un sanglier. Et c’est à la cicatrice de cette blessure qu’Ulysse avait été reconnu par sa servante lorsqu’il revint à Ithaque vingt ans après la guerre de Troie. © Photo Fred Chroniclepost.fr